mardi 2 mai 2017

Marie-Antoinette, correspondance privée, théâtre du Lucernaire

Bonjour ! Aujourd'hui, je vais vous parler d'une nouvelle pièce de théâtre à laquelle j'ai pu assister, liée à mon envie de vous présenter aussi des événements culturels.Vous avez jusqu'à ce week-end pour vous y rendre ce qui implique une bonne nouvelle : vous pourrez trouver des places à prix réduit sur le net !

Fiche technique :

Titre : Marie-Antoinette, correspondances privées.
Texte : Evelyne Lever
Mise en scène : Sally Micaleff
Comédienne : Fabienne Périneau
Lieu : Théâtre le Lucernaire, Paris 16e
Dates : Jusqu'au 7 mai 2017
Prix plein tarif (site du théâtre) : 26€
Site du théâtre : http://www.lucernaire.fr/64-a-l-affiche

Présentation : 

"Ce texte, écrit à partir de la vraie correspondance de Marie-Antoinette, éclaire la personnalité de la dernière reine de France, nous introduit dans son intimité et nous révèle par quel cheminement cette princesse, d'abord sentimentale et frivole, dépourvue d'expérience, manipulée par sa famille autrichienne, se jettera, à l'aube de la révolution, dans l'action politique et tentera désespérément de sauver la monarchie française... 
Une manière unique de comprendre, dans toute sa complexité, le destin singulier de cette femme, avec en toile de fond une époque chaotique".

Ma note : ❤❤❤❤

Mon avis :
On aurait pu se demander de quelle façon une correspondance allait pouvoir être mise en scène, et si cela serait réussi. Mais le résultat ne déçoit pas : la pièce est un long monologue porté par une seule actrice, qui n'a cependant aucun problème à occuper la scène et à emporter les spectateurs. Elle fait revivre sous leurs yeux Marie-Antoinette, traduisant admirablement les grandes émotions de sa vie depuis son arrivée en France jusqu'aux derniers jours, en dressant un portrait tout en sensibilité. Mais avec la vie de Marie-Antoinette, la pièce nous rappelle aussi les événements historiques de ces années agitées, ainsi que les acteurs qui les ont marquées. En bref, pari réussi, puisqu'on se sent plus proche de la reine, et que l'on ressort avec la sensation de mieux connaître et comprendre cette figure désormais mythique.

Le décor est simple et élégant et prend tout son sens dans la pièce, certains objets étant rattachés davantage aux moments graves et d'autres aux instants heureux. 

Le théâtre, situé dans le 16e arrondissement, est charmant. La pièce est jouée dans une vraie salle, sur scène, mais elle est si petite que se crée cette atmosphère intime qui m'est si chère au théâtre. Inutile de redouter de mal voir : vous pourrez voir, entendre et surtout admirer le jeu de l'actrice où que vous soyez !
 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Subscribe