dimanche 9 juillet 2017

After, Saison 1, Anna Todd

Bonjour tout le monde, cette fois-ci je vais vous présenter une lecture qui me tentait depuis un moment mais que je n'avais jamais pris le temps de débuter. Il s'agit du fameux After d'Anna Todd, dont on a tant entendu parler. C'est pourquoi la petite curieuse en moi voulait le découvrir et comprendre pourquoi cette série avait fait naître autant d'enthousiasme. Je vous laisse lire ce que j'en ai pensé !

Fiche technique : 

Titre : After
Auteur : Anna Todd
Édition : Hugo Roman 
Publication : 2015
Prix : 17€

Résumé éditeur : 

Tessa est une jeune fille ambitieuse, volontaire, réservée. Elle contrôle sa vie. Son petit ami, Noah, est le gendre idéal. Celui que sa mère adore, celui qui ne fera pas de vagues. Son avenir est tout tracé : de belles études, un bon job à la clé, un mariage heureux... Mais ça, c'était avant qu'il ne la bouscule dans le dortoir. Lui, c'est Hardin, bad boy, sexy, tatoué, piercé. Grossier, provocateur et cruel, c’est le type le plus détestable que Tessa ait jamais croisé. Et pourtant, le jour où elle se retrouve seule avec lui, elle perd tout contrôle. Cet homme ingérable fait naître en elle une passion sans limites. Une passion qui, contre toute attente, semble réciproque...
Initiation, sexe, jalousie, mensonges, entre Tessa et Hardin, est-ce une histoire destructrice ou un amour absolu ?


Ma note : 17/20

Les + :  les personnages très attachants, le sens du détail, la multiplicité des personnages secondaires.
Les - : l'écriture très parlée.


Un avis un peu plus détaillé, pour ceux qui voudraient en savoir davantage :   

Comme l'indique ma note, j'ai beaucoup aimé ce roman. Je l'ai trouvé si captivant qu'il ne m'a pas fallu plus de deux jours pour venir à bout des quelques 500 pages qu'il représente. Cela m'a un petit peu étonnée dans le sens où l'histoire ne semblait pas plus originale que cela à première vue, mettant en scène une gentille fille sage et un bad boy à mettre directement dans la case "mauvaises fréquentations". Des personnages plutôt stéréotypés, pourrait-on penser en lisant le résumé et le début du roman. Toutefois, l'auteure a su se détacher des autres romans du même type, notamment en restant dans une vraie progression entre les personnages et au sein de l'histoire, ce qui permet de ne pas tomber dans la répétitivité comme j'ai pu le ressentir avec 50 nuances de Grey (ce qui, bien entendu, m'avait déplu). Ce ne sont pas toujours les mêmes scènes en boucle et même les séquences érotiques ne sont pas une répétition écœurante des précédentes. Ici, nous avons une véritable histoire, réaliste, ce qui nous aide à nous identifier aux personnages et à y croire. D'autre part, cela nous évite aussi de nous ennuyer malgré le nombre de pages du roman ! Tout avance petit à petit, avec des rebondissements dès que la situation semble se stabiliser un peu. En clair, on voit s'épanouir l'amour de Tessa, on vit ses hésitations et ses doutes, puis on souffre avec elle des revirements d'Hardin.

Mais je dois avouer que ce qui m'a aussi impressionnée, c'est la façon dont l'auteur a su créer un petit coup de théâtre à la fin. Si le lecteur pouvait se douter de quelque chose, je n'aurais pour ma part jamais pensé à ça ! Chapeau à l'auteure pour la fin, qui donne vraiment envie de se jeter sur le deuxième tome ;)

After est donc à mes yeux un roman dans l'air du temps, addictif, qui permet de s'attacher à des personnes qui deviennent presque nos amis et traversent des moments que nous avons vécu ou que nous vivons ! Il y a de quoi se prendre à l'histoire !
Le petit défaut serait, pour moi, l'écriture. A ce niveau-là, je ne pense pas que l'auteure ait fait un effort surhumain car le langage est très parlé, et d'un niveau assez bas pour des étudiants surdoués en lettres. Cela dit, on reste dans un roman mettant en scène des personnages jeunes donc cela ne choque pas effroyablement non plus. De même, si la narration au présent ne me plaît toujours pas, on finit par s'y habituer et l'auteure la rythme suffisamment pour qu'on l'oublie au profit de l'histoire et que l'on ne s'ennuie pas une seconde. 



Pour qui ? Ce roman devrait plaire à toutes les filles qui rêvent d'un beau bad boy, ou à celles à qui cela rappellera peut-être des souvenirs de leurs premières amours... Mais il pourra aussi plaire aux hommes, parce que c'est une histoire pleine de rebondissements ! On ne le mettra en revanche pas dans les mains des plus jeunes lecteurs car l'érotisme peut y être assez prononcé ;) Bonne lecture, parfaite pour vos vacances d'été !



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Subscribe